Noyés dans un monde de données

Le monde actuel est très concentré sur la notion de données. Quel soit le domaine dont on nous parle, il est toujours question de statistiques. Chacun de nos comportements y est sujet, qu'il s'agisse de ce que l'on achète pour se vêtir, de ce que l'on offre aux membres de sa famille pour Noël, du nombre de litres de lait que l'on consomme chaque année ou bien du nombre d'heures que l'on passe quotidiennement devant un écran de téléphone portable. Ces données chiffrées, dont font d'ailleurs partie toutes celles qui nous sont personnelles, font partie d'un tout qui va générer des tendances de consommation, intéressantes pour les entreprises qui en font leur fond de commerce, mais aussi des idées sur l'évolution de nos comportements et de nos sociétés, en Occident.

Les données inutiles

Parmi toutes ces données, toutes ces tendances, toutes ces informations qui sont censées nous donner à analyser et donc à penser notre monde d'une certaine façon, il en existe de nombreuses qui sont délivrées mais qui ne nous sont d'aucune utilité. Pourtant elles fourmillent dans les JT, dans les journaux ou aux informations que l'on peut écouter à la radio, en voiture en allant travailler. C'est comme si l'on essayait parfois de emplir le cerveau d'informations pour nous faire réfléchir, de façon à nous empêcher, au final, de véritablement nous poser des questions. Mais ce n'est pas le cas : il s'agit en fait de chiffres qui sont donnés sans leur contexte, et tous ces écueils que constituent ces erreurs à éviter en visualisation de données comme le fait que tout le monde n'est pas concerné ou qu'une partie des informations n'est pas complète.

Les données utiles à chacun

Mais dans toute cette somme de données il en est dont nous sommes tous la cible : les courbes de chômage, les tendances du marché immobilier, la hausse de la CSG dont on parle tant... Celles-ci nous permettent de mieux comprendre ce qui se décide en haut lieu, de savoir qu'en ce moment trop d'investisseurs choisissent l'immobilier et que cela peut modifier profondément le marché, que vu la hausse prévue des tarifs de l'électricité les mois prochains comparément aux précédents, il nous faudra faire des économies pour régler à l'avenir des factures plus conséquentes, que vu la conjoncture sur tel type de produits, il vaudra mieux attendre pour créer une entreprise dans ce secteur et bien d'autres informations encore. Etre au fait de ce qui se dit est une bonne chose en soi, mais encore faut-il que cela soit pertinent et constructif.

admin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *