L’évolution des imprimantes de bureau

L’histoire des imprimantes a commencé depuis le début de l’utilisation de l’ordinateur. En effet, c’était un appareil déjà très utile pour l’impression sur papier des données conservées dans un appareil informatisé. Pour l’imprimante de bureau, ce fut la marque Xerox, en 1971, qui en était le pionnier. Elle a développé la technique qui deviendra plus tard l’impression laser. Ce fut aussi la même année qu’on a mis sur le marché les imprimantes de bureau à jet d’encre.

L’utilisation de l’imprimante laser à partir d’un ordinateur

En 1976, ce fut le modèle d’imprimante IBM 3800  qui a été le plus utilisé et permettait l’impression d’une grande quantité de factures, à l’époque. Ce modèle était alors, très utilisé par les grandes entreprises américaines. C’est en 1977 que Xerox a imaginé la première imprimante qui se couple avec un ordinateur. Un projet qui n’a pas eu le succès escompté. Ce furent Canon et HP suivis par Brother qui vont démocratiser son utilisation avec l’avènement de l’usage des ordinateurs personnels dans les bureaux. Le vrai couplage de l’ordinateur avec l’appareil d’impression directe dans les bureaux a alors eu un essor phénoménal.

On utilisait les imprimantes laser chargées avec des toners d’encre. Au milieu des années 80, le métier de PAO-iste a encore permis à l’utilisation de l’imprimante de bureau de se développer. Cette programmation assistée par ordinateur a également rehaussé le niveau qualitatif des imprimantes qui permettait aux agences de communication et de publicité de travailler sur des technologies plus fiables et plus précises. Cette utilisation a rendu le marché très concurrentiel. Résultat, les imprimantes de bureau sont devenues de plus en plus petites et de moins en moins chères au fil des années. De ce fait, à partir des années 90, l’imprimante de bureau est devenue un appareil indispensable, présente dans toutes les entreprises à travers le monde. Son utilisation est de plus en plus régulière et systématique pour assurer l’impression des documents de travail.

Les spécificités de l’imprimante jet d’encre pour bureau

L’imprimante de bureau à jet d’encre a été conçue dès les années 70. Elle venait en remplacement de l’appareil matriciel qui était alors trop bruyant pour un usage de bureau. En ce temps, c’était aussi IBM qui a lancé pour la première fois son modèle avec la marque d’imprimante IBM 4640 Ink-Jet qui a vu le jour en 1976. La même année, un professeur suédois a trouvé une technique qui permettait de gérer les gouttes d’encre à la demande. Viendront alors sur le marché les imprimantes qui permettent de limiter le nombre de gouttes d’encre par pixel avec un meilleur rendement et une excellente qualité d’impression.

L’imprimante jet d’encre a également connu un essor considérable avec l’évolution des appareils informatiques. Mais on notera surtout qu’en ce moment, ces deux types d’imprimantes sont encore en plein développement du fait de l’essor des appareils de photographie numérique qui permettent de personnaliser les imprimés. Les imprimantes de bureau peuvent dorénavant, imprimer en recto-verso automatiquement et en couleur, sur des supports divers pour un résultat de très grande qualité. Il est également possible de trouver des appareils à usage quotidien comme l’imprimante portable, ou encore des imprimantes plus sophistiquées qui permettent l’impression en 3D.

admin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *