Facebook Messenger a été la cible d’un malware

Cette fameuse messagerie instantanée est victime des hackers puisqu’un nouveau malware se promène. Si vous êtes un utilisateur, soyez vigilant puisque les conséquences seront sans doute désagréables dans le cas contraire. 

Facebook est à nouveau la cible des hackers

Certains ont déjà les compétences nécessaires pour pirater un compte Facebook, mais des hackers ont décidé d’aller cette fois un peu plus loin en récoltant des informations personnelles. Ces dernières sont très importantes puisqu’elles sont vendues à des fins publicitaires. Les sommes d’argent rassemblées sont généralement colossales avec ce mode opératoire. Le procédé est donc assez minutieux puisqu’un ami vous envoie un message via Facebook.

Une collecte massive des informations à des fins publicitaires

Un smiley est également présent notamment pour vous apporter cette dose de confiance qui vous pousse à cliquer sur le lien en question. Comme c’est le cas pour tous les piratages dans le monde informatique, des modules complémentaires s’installent massivement sur votre ordinateur et votre navigateur Web. Ce dernier peut ainsi collecter toutes les informations dont les hackers ont besoin. Vous êtes pris au piège sans vous rendre compte, car les novices auront tendance à cliquer pour voir absolument cette vidéo sans finalement se soucier des conséquences. C’est la société Kaspersky Lab qui a pu mettre la main sur cette actualité peu réjouissante. 

Ce malware se propage sur cette messagerie instantanée 

Si vous êtes un utilisateur de Facebook Messenger, ne cliquez pas sur tous les liens que vous recevez. Pour l’instant, il reste encore des zones d’ombre, car les spécialistes ne savent pas comme le malware se propage sur la messagerie. Comme le mécanisme n’est pas connu à 100 %, soyez donc vigilant lorsque vous surfez sur le réseau social de Mark Zuckerberg, vous n’êtes pas à l’abri d'une arnaque, car Facebook est la cible privilégiée des personnes malveillantes à cause de l'engouement suscité.

admin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *